Festival de l’Etrange : Les brigades du rire

C'est avec l'atelier théâtre des 6e et 5e que cette deuxième semaine de soirées théâtrales a débuté lundi 16 mai à 19 heures en salle polyvalente. Sous la houlette de Laurence Hegab-Cavelier et de Jean-Philippe Mailho  ," Les brigades du rire" nous attendaient de pied ferme pour nous présenter trois sketches de Jacques Prévert et Jean-Michel Ribes  : humour noir et grinçant qui décale la réalité et plonge le quotidien dans l'étrange et l'incongru. Un fils a coupé la tête de son père quasiment par inadvertance ? Qu'à cela ne tienne : la mère lui reproche quand même d'être en retard pour dîner, décapité ou pas ! Puis la rumeur citadine bat le pavé et, en randonnée de personnage en personnage, enfle tellement  qu'elle aboutit à un meurtre  alors qu'elle est née de la simple demande de connaître  l'heure !  Grâce au texte de Ribes, les jeunes comédiens ont dénoncé les dangers de la rumeur et dévoilé un goût particulier du genre humain : se raconter des histoires, dans tous les sens de l'expression et quoi qu'il en coûte. Amplifications, exagérations, ajouts et détournements peuvent conduire au pire. Enfin et pour jouer avec la langue française, la jeune troupe a pris les choses au pied de la lettre : si un fils fait "une tête de plus" que son père, c'est bien parce qu'il a un frère siamois !
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.